Caractéristiques techniques d'une cymbale

Ce qu’il faut savoir avant l’achat d’une cymbale

Quand on choisit la batterie, on peut plus facilement s’y retrouver sur des fûts bas de gammes qu’avec des cymbales. En effet, sur un set de Tom, ou une caisse claire par exemple on peut changer les peaux, faire différents réglages, mettre des « moongels » (https://www.thomann.de/fr/smile_moongel.htm) ou des atténuateurs d’harmoniques (https://www.thomann.de/fr/evans_e14er1.htm)… bref nous avons la possibilité de rendre le son plus proche de ce que l’on recherche. Quand on cherche des cymbales c’est différent. On ne peut pas avoir d’incidence sur le son de la cymbale (enfin quasiment pas). C’est pour cela qu’il faut avant tous bien choisir son set de cymbales. Car de mauvaises cymbales peuvent vraiment être un enfer pour vous et votre entourage.

Afin de faire le bon choix, voici quelques éléments à connaitre avant de se décider pour un modèle, ou de faire le choix entre deux cymbales du même prix. Vous allez ainsi comprendre quel est la différence entre une Ride medium thin et une Ride dry par exemple. Ou encore quoi choisir entre une cymbale en laiton et une cymbale en bronze B20. Ou pourquoi la taille et le poids de la cymbale à une forte influence sur le son. Ou enfin pourquoi le choix des baguettes est quasiment aussi important que le choix des cymbales.

Le matériau de fabrication : quel alliage pour faire une cymbale ?

Sans entrer dans les détails, une cymbale suit un procédé de fabrication assez complexe. Mais en résumé c’est un alliage de métal qui est d’abord fondu, puis pressé en forme ronde, pour être ensuite travaillé (martelé, troué, ciselé…) pour devenir la belle et fine cymbale tant aimée de nos chers batteurs. La première chose à regarder sont donc les matériaux utilisés pour fabriquer une cymbale. Voici les principaux matériaux ainsi que leurs caractéristiques sonores.

La cymbale en Laiton

C’est un mélange de métal composé de cuivre et de zinc. C’est un matériau très peu cher. Il sera donc utilisé pour des cymbales d’entrée de gamme. Le son est assez différent de celui du bronze. Moins précis, et moins durable et parfois assourdissant ce ne sera pas le meilleur choix à privilégier. Mais on peut parfois aujourd’hui tomber sur des fabrications intéressantes si vous avez vraiment un petit budget. Par exemple le set Zildjian planet Z offre un compromis et une chaleur intéressante tout comme le set Meinl Eco.

 

 


La cymbale en Bronze B8

C’est un alliage de métal composé principalement de cuivre et d’étain à hauteur de 8 % (d'où l’appellation B8). C’est un alliage simple qui est compressé et travaillé à froid. Ce matériau se trouve en différentes épaisseurs et offre une variété de possibilités plus intéressante et plus variée que le laiton. Les cymbales en bronze B8 sont donc des cymbales, entrée et milieu de gamme. On trouve parfois des cymbales B8 haut de gamme grâce aux procédés de fabrication plus précis aujourd’hui, mais cela reste encore assez rare. Cela peut être donc un bon compromis pour des cymbales débutant.
La Ride Paiste 900 série 20’ ou encore le Charleston Paiste 2002 Classic sont des exemples intéressants.

 

 


La cymbale Bronze B20

C’est l’alliage le plus utilisé pour la fabrication de cymbale, il se compose de 20 % d'étain et 80 % de cuivre : le plus fiable et le plus malléable. C’est celui qui résiste au martelage ou encore au ciselage et qui va donc permettre de produire une plus grande variété de cymbale et donc une plus grande variété de sons possible. Le matériau B20 est donc le plus qualitatif. On retrouvera dans cette catégorie les cymbales milieu de gamme et haut de gamme dans toutes les marques qui en proposent. C’est le choix vers lequel il faut se diriger quand on commence à rechercher de la qualité à long terme et des sonorités plus travaillées.

L’importance des caractéristiques techniques d’une cymbale au niveau du son

Quand on parle de caractéristiques techniques on va parler de 4 choses à prendre en compte : le poids, la taille, la finition (martelage, façonnage, ciselage…) et la forme (cloche, flat, présence de trou …). Bien comprendre cette partie va nous permettre de pouvoir faire le bon choix qui correspondra forcément à nos attentes.

Le poids d’une cymbale

Les variations de poids de la cymbale vont avoir une incidence directe sur le son. En effet, cela va jouer sur le volume sonore et la puissance, ainsi que le sustain. Plus une cymbale est lourde, plus elle est épaisse. Une cymbale épaisse va avoir un fort volume sonore, un sustain long, et un son plus aigu. Ce seront des cymbales idéales pour les musiques rock par exemple, ou les lives sur des scènes importantes. Au contraire une cymbale légère sera plus fine et va avoir un sustain beaucoup plus court, un volume sonore plus faible et un son plus sombre et grave. Ce seront des cymbales idéales pour le studio ou les musiques comme le jazz. Il existe aussi des catégories dites medium plus polyvalentes.

Petit lexique des appellations de poids : light (légére), thin (fine), heavy (lourde), medium (moyennement lourde).

La taille d’une cymbale

La taille va aussi jouer grandement sur la palette de sons, le sustain et les harmoniques présents dans le son. Plus la cymbale sera grande, plus le sustain (la longueur du son, de la vibration) sera long, plus le son sera grave et bas : une Ride de 22 pouces par exemple. Plus elle est petite et plus le son sera cours, plus elle sera pauvre en harmoniques et plus elle sera aiguë : une Splash de 6 pouces par exemple. On retrouve bien dans cette magnifique Paiste Light de 22’ la vibration du son et la présence d’harmoniques dû à son poids léger et à ses 22 pouces de diamètre.

 


La finition de la cymbale

La finition de la cymbale va enfin venir jouer un grand rôle. En effet, une cymbale peut être façonnée de différentes manières après être sortie de la presse. Ainsi l’étape du martelage peut produire des différences. Un martelage irrégulier produira une cymbale au son plus complexe, plus sombre. Les cymbales brillantes auront quant à elles un sustain plus long avec davantage d’harmoniques alors qu’une cymbale mate aura un son plus sec. On retrouve parfois un mix de tout cela sur la même cymbale.

Important à savoir, les cymbales travaillées à la main seront plus susceptibles d’avoir un son différent même pour un modèle similaire.

Petit lexique des finitions : dry ou extra dry (sèche), dark (sombre), bright (brillante), clear (Claire), thin ou extra thin ou paper thin (de fin à très fin), raw (son brut), heavy (lourde).

La forme de la cymbale

Enfin, des éléments comme la cloche, la courbure de la cymbale ou encore le fait de faire des trous dans une cymbale peuvent jouer sur le son. Une cymbale plate aura un son plus bas et moins sec qu’une courbée. Une cloche plus grosse accentuera le sustain. Des rivets peuvent aussi servir à augmenter le sustain d’une cymbale et rendre ainsi la vibration plus longue. Ainsi une flat ride (sans cloche) aura un sustain très court et peu d’harmoniques.

Voici des exemples de cymbales de référence pour aiguiller votre choix à travers les critères ci-dessus :

Si vous cherchez un son lourd et puissant avec un gros volume, les cymbales RUDE lourdes avec un long sustain de la marque Paiste sont très efficaces. Aimées des batteurs de hard rock et de métal. En voici un exemple avec la charleston de 14".

 


Si vous cherchez un son plus léger, plus clair et plus court pour faire du studio ou de la pop par exemple vous aimerez sans doute la série K de Zidjian qui est une énorme référence pour pas mal de batteurs.

 


Ne pas négliger le choix des baguettes

On parle de cymbales ou de baguettes ? Oui je parle bien des baguettes, en effet on oublie souvent de prendre en compte le rapport baguette/cymbale qui pourtant est primordial dans le choix des cymbales. Si vous prenez une baguette avec une olive ronde et fine, le ping de la cymbale sera plus défini, mais le volume moins puissant. Si le manche est épais on entendra plus un son boisé et chaud que si la baguette est fine.

Si la baguette est épaisse, lourde avec une olive allongée, le son sera plus diffus, fort et ira chercher plus de sustain dans la cymbale.

Le bois utilisé va aussi jouer un grand rôle sur le son de la cymbale. Un bois dit « dur » aura un son plus sec qu’un bois plus tendre qui aura tendance a avoir un son doux. On retrouve aussi des baguettes avec une olive en plastique qui rendra un son très défini mais favorisera le ping.

Voici quelques références :

  • Petite olive, manche épais, son jazz, funk
 


  • Une olive plus grosse, un manche épais une baguette plus lourde, un son plus rock
 


Bien sûr le choix des baguettes est un sujet délicat car il est aussi lié à la qualité de la frappe du batteur. Le mieux est de faire des tests pour trouver le son optimal de votre cymbale, la baguette étant un accessoire assez peu onéreux et que l’on doit changer de temps en temps vous pouvez vous permettre de faire des essais.


Partie 3 : Quelle cymbale pour quel style de musique ?